« Trzaskowski veut transformer la Pologne en bordel ! » – « Duda est un idiot ! ». Scènes d’une guerre polono-polonaise

La forte progression du coronavirus dans les mines de la région houillère n'a pas empêché la Silésie d'être le théâtre des rivalités politiques polono-polonaises samedi, deux semaines avant le premier tour de l’élection présidentielle. À Opole, il s’en est fallu de peu pour que le président sortant Andrzej Duda et son principal rival, Rafał Trzaskowski, ne croisent le fer sur le terrain. Reportage in situ.
« Trzaskowski sera un vrai président », me dit un des retraités sur la Place de la Liberté d'Opole, capitale historique de la Haute-Silésie. « Le président de tous les Polonais », complète son épouse. « Oui, pas comme Duda », acquiesce l'homme. « Duda est un idiot, pas un président ! », lance un autre participant . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

André Kapsas