Remplacer le ministre hongrois de l’Education nationale par un âne ?

Deux mille personnes se sont rassemblées devant le Parlement dimanche après-midi à l'appel du mouvement enseignant Tanítanék . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée