« Pour les défenseurs des droits de l’Homme russes, Louhansk et Donetsk sont une terra incognita »

Depuis 2014, plusieurs ONG tentent de renseigner et de nous informer sur la situation dans le Donbass.  Les territoires séparatistes restent une tâche aveugle difficile d'accès, même pour des organisations russes. Alexandre Cherkasov, Directeur du centre des droits de l’Homme russe Memorial revient avec nous sur son travail sur les conflits post-soviétiques, dont celui du Donbass. Entretien par Pauline Maufrais.

Alexandre Cherkasov travaille depuis plus de vingt ans, en tant que Directeur du centre des droits de l’Homme russe Memorial, sur les conflits post-soviétiques, les problématiques de tortures et l’état de droit en Russie et est soumis à des condamnations par la justice russe pour son travail. Présent dans des initiatives de dialogue avec la société civile ukrainienne dans la résolution du conflit dans le Donbass, il livre une analyse du rôle russe dans les différents conflits post-soviétiques et dans le cas échéant, en Ukraine.

CdEC : Comment travailler sur le conflit dans le Donbass en tant que défenseur russe des droits de l’Homme ? Quelles sont les possibilités et quelle marge de manœuvre ?

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Pauline Maufrais