Pendant l’épidémie, « Le Courrier d’Europe centrale » continue de vous informer !

Chères lectrices et chers lecteurs,

En cette situation tout à fait exceptionnelle, nous espérons tout d’abord que ce courriel vous trouvera en bonne santé, ainsi que vos proches.

Continuer à vous informer, comme nous le faisons depuis des années, va représenter un véritable défi pour notre rédaction dans les jours et les semaines qui viennent. Ceci du fait de nouvelles contraintes personnelles et professionnelles évidentes liées à la réorganisation de nos modes de vie, mais aussi parce que nous devons adapter nos contenus à une actualité vampirisée par le coronavirus et altérée par le ralentissement de la vie politique, économique, culturelle…

Cependant nous comptons bien poursuivre notre travail du mieux que nous le pourrons et à vous informer sur l’actualité de l’Europe centrale et orientale. Bien entendu, nos efforts vont porter d’abord sur les conséquences sanitaires et sociales de l’épidémie de Covid-19. Néanmoins, nous aurons aussi à cœur de vous proposer d’autres sujets.

En cette période de confinement forcé, et avec le souci de diversifier notre offre de lecture, nous vous proposerons également de découvrir ou de redécouvrir nos riches archives. Chaque jour, nous nous plongerons ainsi parmi nos cinq mille articles en ligne afin de de vous proposer, via les réseaux sociaux, des contenus différents et étonnants.

Enfin, un dernier mot pour vous redire à quel point la soutenabilité de notre média et son développement dépendent de votre soutien, car Le Courrier d’Europe centrale repose à 100 % sur les revenus générés par les abonnements de ses lecteurs. (Pour vous abonner, c’est ici !)

Prenez soin de vous et de vos proches !

La rédaction du Courrier d’Europe centrale

Des journalistes couvrent le Grand Prix de Hongrie en 1986. Source : Fortepan / Forma-1/színes .
Corentin Léotard