Nicolas Werth : « La famine en URSS, avec ses millions de morts niés, a été un séisme encore plus grand que le Goulag »

Les grandes famines soviétiques, entre 1931 et 1933, ont causé la mort de 4 millions d’Ukrainiens, 1,5 millions de Russes et 1,5 million de Kazakhs. Entretien avec Nicolas Werth, auteur du récent Que sais-je ? Les grandes famines soviétiques, et président de l'association "Mémorial France", consacré à ces famines provoquées par la politique stalinienne. Par Gwendal Piégais . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Nicolas Werth