Menacée par la « taxe anti-réfugiés », l’ONG hongroise Migration Aid se fait hara-kiri

Refusant de se soumettre à la "taxe spéciale anti-réfugiés" entrée en vigueur cette nuit en Hongrie, Migration Aid a annoncé cesser ses activités en tant que fondation d'ici trois mois.

Refusant de se soumettre à la "taxe spéciale anti-réfugiés" entrée en vigueur cette nuit en Hongrie, Migration Aid a annoncé cesser ses activités en tant que fondation d'ici trois mois.
La fondation Migration Aid a annoncé aujourd'hui cesser ses activités d'ici trois mois, en raison de l'entrée en vigueur d'une "taxe spéciale" de 25% sur les dons versés aux organisations qu "facilitent ou aident l’immigration illégale . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée