L’État hongrois s’endette auprès de la Chine pour financer la construction du campus de l’université Fudan à Budapest

L’arrivée annoncée à Budapest d’une antenne de l’université Fudan, une institution chinoise basée à Shanghai, continue de faire réagir. Une enquête révèle que la construction de ce super-campus sera financée par un prêt chinois, tout en étant confiée à une entreprise chinoise . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Thomas Laffitte