Le crime organisé en recrudescence en Hongrie

Mardi matin, la police européenne Europol a arrêté 35 personnes suspectées d’appartenir à un réseau de trafiquants d’immigrants clandestins, dont 19 en France et 5 en Hongrie. Cela intervient quelques jours seulement après une rencontre, dédiée à la criminalité organisée, des ministres européens de l’intérieur, à Gödöllö dans le cadre de la présidence hongroise de l’UE (Cf.vidéo en bas de page . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée