Le cardinal Mindszenty (2/4) : une lutte féroce mais vaine contre la « tactique du salami »

Il y a tout juste 70 ans, en 1949, le chef de l'Église hongroise, le cardinal Primat József Mindszenty, était condamné à la prison à vie à l'issue d'un procès politique truqué dans la plus belle tradition des régimes communistes de l'époque. Cet article constitue la deuxième partie de notre chronique consacrée au parcours et à la vie de cet ecclésiastique, célèbre en Hongrie mais relativement oublié hors des frontières de ce pays . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Matthieu Boisdron