L’ancien premier ministre slovaque Robert Fico veut se retrancher à la Cour constitutionnelle

Robert Fico, l'ancien Premier ministre tombé de son piédestal l'année dernière, veut se faire juge à la Cour constitutionnelle. Ce tour de passe passe, de la part de l'homme fort de la Slovaquie depuis plus d'une décennie, provoque de gros remous. L'opposition doute de la sincérité de ses motivations, de sa moralité et même du fait qu'il remplisse les critères formels...

« Si on gagne les élections législatives de 2020, je serai à la tête d'une délégation qui négociera la formation du prochain gouvernement », disait Robert Fico le 9 décembre 2018, après le congrès du parti politique dont il est toujours le chef. Mais dès la première semaine de 2019 . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Vera Cosculluela