La Hongrie envahie par des chacals !

Le chacal doré signe retour fracassant en Hongrie.

Aire de répartition du chacal doré (Source : UICN)
Aire de répartition du chacal doré (Source : UICN)

Il y a des espèces qui ne connaissent pas de frontières politiques. Celle du chacal doré en fait partie et plusieurs centaines d’individus seraient arrivés et se seraient installés ces dernières années en Hongrie, depuis le Moyen-Orient, la Turquie et les Balkans.

Comment le reconnaître ? Le site « buvette des alpages » indique qu’il est plus gros qu’un renard, mais plus petit qu’un loup, que son corps est mince et porté par de longues pattes, son museau est pointu et son pelage court varie du jaune au marron.

Cette espèce avait quasi-disparue de Hongrie à la fin du 19è siècle et les dernières observations documentées remontaient à 1937 et 1942, note le site Index.hu. Sa progression géographique est fulgurante depuis la péninsule des Balkans au sud-est de l’Europe vers l’Ouest.

Des individus auraient même atteints la Suisse puisque l’un d’entre eux a été abattu par erreur par un chasseur dans le canton des Grisons où il est une «espèce indigène protégée», rapporte la presse locale suisse.

Pour avoir une chance de l’observer en Hongrie, le mieux est de partir en randonnée dans le parc naturel des Pilis, cette région de collines au nord-ouest de Budapest. Qui sait, le chacal s’aventure peut-être déjà jusque dans les collines de Buda ?