La Hongrie, cible des jouets dangereux

Pour la sixième année consécutive, la Commission européenne a exposé les produits dangereux signalés dans l’Union en 2009. Comme les années précédentes, se sont les jouets pour enfants qui constituent le gros de cette « galerie des horreurs ». En cause, les importations chinoises : 60% des produits dangereux signalés ont été fabriqués en Chine, qui fabrique 80% des jouets destinés à l’Europe. La moitié des alertes émises par le système d’urgence Rapex ont été le fait de cinq pays : l’Espagne (220 notifications), l’Allemagne (187), la Grèce (154), la Bulgarie (122) et la Hongrie (119 notifications). La jolie poupée en photo d’illustration, d’apparence inoffensive, a été signalée en Hongrie. Son bouton peut facilement être arraché par un enfant, atterrir dans sa gorge …et l‘étouffer.

Corentin Léotard