« La Coalition européenne est la réponse aux demandes des Polonais. Ils nous ont dit : il faut vous rassembler »

La "Coalition européenne" s'est encore renforcée ce week-end avec le soutien de Nowoczesna et du Parti paysan polonais. Comptant désormais sept organisations, allant de la gauche socialiste au centre-droit libéral-conservateur, l'enjeu de cette plateforme électorale hors-norme est de ne pas se réduire à un simple front anti-PiS.
Et de sept ! Après Les Verts et les socialistes du SLD la semaine dernière, les centristes de Nowoczesna et le Parti paysan polonais (PSL) ont annoncé respectivement vendredi et samedi leur ralliement à la Coalition européenne, constituée au début du mois de février par d’anciens premiers ministres polonais, du principal parti d’opposition - la Plateforme civique (PO) - et de deux petites formations autour de Barbara Nowaczka (Initiative Pologne) et Ryszard Petru (Teraz . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi