La chasse aux pauvres est-elle relancée à Budapest ?

Après le scandale des mesures anti-SDF prises par Máté Kocsis en 2011, le jeune maire Fidesz de Józsefvarós est de nouveau dans le collimateur des activistes du droit à la ville. Ils lui reprochent de mener une politique hostile aux plus démunis en vidant progressivement l’arrondissement des ménages non solvables . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi