En Slovaquie, échec des pourparlers pour une coalition des forces d’opposition

La perspective d'une coalition "anti-SMER" aux élections législatives au mois de février 2020 s'éloigne. Un spectre politique très fragmenté pourrait laisser la Slovaquie dans l'impasse politique.

Regonflés par la victoire à la présidentielle de Zuzana Caputová au mois de juin, les partis progressistes, libéraux et centristes espèrent rééditer lors des élections législatives qui se dérouleront au mois de février. Mais leur espoir de battre le SMER, le parti à la fois social-démocrate et nationaliste de Robert Fico, qui domine la vie politique depuis plus d'une décennie, s'amenuise . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée