En République tchèque où l’épidémie progresse, Babiš sort son joker

Face au nombre de cas qui explose en Tchéquie, le premier ministre Andrej Babiš a fait appel à l'épidémiologiste vedette Roman Prymula pour sauver les meubles. La pandémie pourrait bien saper la popularité du milliardaire populiste qui semblait inébranlable . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Adrien Beauduin

Correspondant basé à Prague

A étudié les sciences politiques et les affaires européennes à la School of Slavonic and East European Studies (Londres), à l'Université Charles (Prague) et au Collège d'Europe (Varsovie). Spécialiste de l'Europe Centrale et de l'ex-Union Soviétique.