En République tchèque aussi, les chiffres montent en flèche

Les Tchèques se sont empressés de fermer leurs frontières, de limiter la liberté de circulation des personnes, et comme leurs voisins slovaques notamment, ils ont d’abord été sévèrement critiqués pour leur repli par les autres pays et la présidente de la Commission européenne. Depuis lundi, je travaille donc à domicile, même si Radio Prague International continue de diffuser ses émissions et d’informer dans plusieurs langues ses auditeurs et lecteurs de son site de l’actualité angoissante . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Guillaume Narguet