En Pologne, les bananes de la discorde

En décidant de retirer deux œuvres d'artistes polonaises engagées, le Musée National de Varsovie a déclenché un véritable tollé. De nombreux citoyens ont répliqué à coups de... selfies bananes ! Jusqu'à finalement contraindre le musée à faire machine-arrière, lundi.

Les œuvres du « domaine du genre » n'ont pas leur place au Musée National et c’est pour cette raison que son directeur, Jerzy Miziołek, a décidé de faire retirer deux œuvres en exposition, vendredi dernier . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Adrien Beauduin

Correspondant basé à Prague

Journaliste indépendant et doctorant en politique tchèque et polonaise à l'Université d'Europe centrale (Budapest/Vienne) et au Centre fançais de recherche en sciences sociales (Prague). Par le passé, il a étudié les sciences politiques et les affaires européennes à la School of Slavonic and East European Studies (Londres), à l'Université Charles (Prague) et au Collège d'Europe (Varsovie).