Une réforme de la sécurité sociale qui pourrait exclure les précaires en Hongrie

Le Parlement a adopté mercredi 11 décembre une loi qui modifie le système de sécurité sociale hongrois et pourrait rejeter une frange pauvre de la population. « Inhumain », a réagi la principale centrale syndicale, qui exhorte le président à ne pas la ratifier.

C'est une loi de plus qui est passée en catimini et sans concertation. Mercredi 11 décembre, le Parlement hongrois a adopté la nouvelle loi sur la sécurité sociale, qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020, avec 112 voix pour, 20 contre et 37 abstentions . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée