En Hongrie, « Télé-Orbán » reste dans le collimateur de l’opposition

Les députés de l'opposition au parti de Viktor Orbán ne lâchent pas l'affaire : ils continuent de réclamer la neutralité de la télévision publique et un traitement juste pendant la campagne des européennes.

Déjà vu feeling. Comme à plusieurs reprises au mois de décembre et de janvier, des députés issus des différents partis de l'opposition ont tenté de se faire entendre des patrons de l'audiovisuel public. Leur grief . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard