Elie Wiesel répudie la plus haute distinction de l’Etat hongrois

L’écrivain américain et lauréat du prix Nobel de la paix d'origine hongroise Elie Wiesel a informé le président du Parlement hongrois qu'il répudiait une récompense attribuée par la République de Hongrie en 2004, en signe de protestation contre la réhabilitation de "figures qui ont collaboré fortement avec le régime fasciste pendant la guerre . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée