De l’Ukraine à la Hongrie, de Victor à Viktor

L'hypothèse d'un vaste mouvement de protestation contre Viktor Orbán est relativement improbable à ce jour. Le Premier ministre bénéficie d'un large soutien populaire. Mais peut-on l'exclure pour autant ? Si les tendances autoritaires du pouvoir hongrois continuent de se renforcer, si la masse des perdants du système continue de grossir . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée