Dans le train pour Budapest en compagnie de jeunes manifestants anti-Orbán

Le Courrier d’Europe centrale est « monté à la capitale » en train avec des jeunes du parti Momentum et du Chien à deux queues qui partaient manifester contre le gouvernement de Viktor Orbán et sa loi sur les heures supplémentaires. Récit de cette rencontre.

C’était samedi 5 janvier, jour de grande manifestation contre la loi néolibérale sur les heures supplémentaires qui remue un peu la Hongrie depuis son adoption à la mi-décembre. Il neige fort, des croutes . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard