Le chassé croisé estival des migrants et des festivaliers à Budapest

Ils sont débarqués chaque jour par train entier sur les quais de la gare Nyugati au cœur de la capitale hongroise, après de longues heures de voyage dans des compartiments bondés, après avoir franchi plusieurs frontières, ils croulent sous le poids des sacs à dos, les regards sont déjà fatigués . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée