Aux abords d’Auschwitz, des habitants préservent les endroits oubliés

Les commémorations des 75 ans de la libération du camp d’Auschwitz Birkenau sont achevées, mais le travail de mémoire continue. Saviez-vous que le camp d’extermination nazi ne faisait pas seulement les 2 km² que l’on propose à la visite, mais plus de 40 km² ? Le complexe comptait en réalité 45 camps annexes, des fermes, des usines, des entrepôts et même une mine de charbon. Depuis 2013, une fondation créée par des habitants de la région recueille des objets ayant appartenu aux prisonniers mais aussi aux nazis, et tente de préserver ces bâtiments oubliés de tous . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Fany Boucaud