Andrej Babiš, l’autre pourfendeur de l’immigration qui monte en Europe

Dans l'ombre de Viktor Orbán et Matteo Salvini, le Premier ministre de la République tchèque, Andrej Babiš, pèse de plus en plus dans le débat européen sur la question migratoire. Viktor Orbán, le Premier ministre hongrois précurseur du mouvement dit « illibéral » et meneur de la fronde national-conservatrice contre les institutions européennes ; Matteo Salvini . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée