À Prague, avec des femmes exilées d’Ukraine : « Je rentrerai chez moi dans tous les cas »

Les réfugiés ukrainiens en Tchéquie, qui sont déjà environ 250 000 selon les données officielles, hésitent entre désir de retour immédiat en Ukraine et tentation de s'installer dans leur pays d'accueil. Trois réfugiées racontent leur nouvelle vie et les dilemmes de l'exil . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Adrien Beauduin

Correspondant basé à Prague

A étudié les sciences politiques et les affaires européennes à la School of Slavonic and East European Studies (Londres), à l'Université Charles (Prague) et au Collège d'Europe (Varsovie). Spécialiste de l'Europe Centrale et de l'ex-Union Soviétique.