A Budapest, une « marche des fiertés » très politique

La vingt-quatrième Budapest Pride s'est déroulée sans incident majeur samedi après-midi dans la capitale hongroise. Les organisateurs s'en sont vertement pris au Fidesz au pouvoir, accusé d'entretenir un climat homophobe dans le pays.
Une dizaine de milliers de personnes ont pris part samedi après-midi à la "marche des fiertés" à Budapest. Les participants de cette vingt-quatrième "Budapest Pride" ont pu déambuler en dehors de tout cordon policier pour la troisième année consécutive, alors qu'une poignée de militants d'extrême droite ont cherché à troubler le bon déroulement du défilé. De nombreuses personnalités d'opposition étaient présentes dans le cortège . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi