A Budapest, les lycéens se mobilisent pour une « école du XXIe siècle »

Le Parlement autonome étudiant est parvenu à rassembler aujourd'hui plus d'un millier de lycéens dans les rues de Budapest. L'objectif : attirer les projecteurs sur le thème de l'enseignement scolaire à quelques semaines de l'élection législative le 8 avril prochain.

Plus d'un millier de lycéens se sont rassemblés en fin d'après-midi dans les rues de Budapest pour manifester en faveur de réformes dans l'enseignement scolaire. Clairsemée aux abords de Deák Ferenc tér, la foule s'est peu à peu densifiée le temps du défilé, jusqu'à son arrivée sur l'esplanade du Parlement hongrois à Kossuth Lajos tér. Dans le cortège : des drapeaux européens mêlés aux pancartes anti-Orbán, une sono saturée et quelques banderoles d'organisations venues en soutien, parmi lesquelles le syndicat des enseignants (PSz) et le réseau pour l'enseignement libre (HTSz).

"Nous avons trop d'enseignements, dont beaucoup ne sont pas adaptés à notre époque", nous confie Áron, actuellement en terminale dans un lycée de Budapest. "C'est la politique éducative du gouvernement qui est en cause car . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi