10 septembre 1989 : « Nous ouvrirons la frontière austro-hongroise ce soir à minuit »

Il y a trente ans, les communistes hongrois portaient un coup fatal à l’ordre bipolaire en ouvrant la frontière entre la Hongrie et l’Autriche pour laisser « passer à l’Ouest » des dizaines de milliers d’Est-Allemands.

« Nous ouvrirons la frontière austro-hongroise ce soir à minuit ». Le dimanche soir du 10 septembre 1989, le ministre hongrois des Affaires étrangères, Gyula Horn, faisait cette annonce fracassante lors du grand programme politique hebdomadaire de la télévision d’Etat. C’est le signal qu’attendaient les citoyens est-allemands stationnés en Hongrie pour « passer à l’Ouest . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard