Tesco envisage de se retirer de Hongrie

Le géant de la grande distribution, Tesco, envisage de se retirer de nombreux pays d’Europe centrale, dont la Hongrie, selon le quotidien slovaque « Daily Sme ».

Les temps sont durs pour la multinationale britannique. Souffrant de la rude concurrence des hard-discounts, la chaîne, qui possède 30% du marché de la grande distribution en Hongrie pourrait pousser plus loin le vaste programme d’austérité qui avait déjà conduit à la fermeture de 13 de ses magasins sur le territoire hongrois.

Si  le porte-parole de l’entreprise, n’a pas souhaité commenter ces « spéculations », M. Szatmáry, le commissaire au Gouvernement pour le commerce de détail, a déjà accusé Tesco et d’autres compagnies étrangères « d’expansion agressive pour évincer d’autres concurrents du marché ». Suivant la ligne du patriotisme économique de la majorité en place, il a ensuite incité les investisseurs hongrois à récupérer les parts de marché disponibles si le départ de la firme anglaise venait à se confirmer.