Mondial de foot 2014 : il faudra un miracle ce soir…

Sándor Egervari, l’entraîneur du onze national de la Hongrie a présenté sa démission juste après le naufrage de son équipe contre les Pays-Bas lors de l’avant-dernière journée des éliminatoires de la Coupe du Monde à Amsterdam vendredi soir (8-1). Tout se jouera ce mardi soir.

L’équipe a pratiquement perdu toute chance de se qualifier pour les phases finales de la Coupe du Monde qui se déroulera au Brésil l’an prochain.

« L’équipe néerlandaise a joué un superbe football et nous a surclassé dans tous les domaines du jeu. Nous n’avons fait que les aider par notre performance misérable »,

a lâché Egervári lors de la conférence de presse d’après match. Sandor Egervari est resté à la tête de l’équipe pendant 3 ans.

Les Hongrois joueront leur dernier match contre Andorre ce mardi à Budapest, sous la direction de l’entraîneur-adjoint Jozsef Csabi.

La 2è place synonyme de barrages est encore théoriquement accessible pour la Hongrie, mais cela vaut aussi pour la Turquie et la Roumanie. Si la victoire des Hongrois contre Andorre mardi est probable, il faudra compter en plus sur une défaite de la Turquie contre les Pays-Bas déjà qualifiés donc peu motivés, mais surtout sur une défaite de la Roumanie contre la modeste équipe d’Estonie.