Mais où sont donc passées les milices ?

L’extrême-droite hongroise est en plein doutes. Sous les coups de boutoirs du Fidesz, le Jobbik se fissure, peu à peu… Les populistes pourraient bien mettre les extrémistes hors-jeu, durablement . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard

Rédacteur en chef du Courrier d'Europe centrale

Journaliste, correspondant basé à Budapest pour plusieurs journaux francophones (La Libre Belgique, Ouest France, Mediapart).