La Constitution hongroise retouchée par Anonymous

Le célèbre groupe de hackers international avait prévenu en janvier dernier, il l’a fait la semaine dernière, avec une première attaque symbolique et potache sur le site de la Constitution hongroise.

En préambule de la Constitution « révisée », on pouvait lire : « les doctrines et les responsables de la tyrannie, les dictateurs, ne prennent qu’une place éphémère dans l’Histoire. Les peuples ont le devoir de les combattre ou de les éliminer ».

Parmi les amendements à la nouvelle loi fondamentale hongroise opérés par Anonymous, la retraite à 32 ans pour les informaticiens, d’une somme devant constituer au moins 150% de leur salaire !

Que les conservateurs hongrois se rassurent, le site est rétabli depuis lundi et les amendements apportés à la Constitution ont bien entendu été supprimés.

Source : MTI

Articles liés :

« Hongrois, il est temps de reprendre le pouvoir »

Insolite : la Constitution attaquée par un faucon kamikaze ?