« Family Film est le premier film d’Europe de l’Est que nous distribuons »

Sorti début novembre en France, Family Film du réalisateur slovène Olmo Omerzu, dépeint avec talent les relations familiales dans une situation de crise, en oscillant entre la comédie noire et le drame familial.

Cet article fait l’objet d’une publication commune avec l’association Kino Visegrad, site d’information et de diffusion du cinéma centre-européen dans l’espace francophone.

Family Film [Rodinný film] est le deuxième long métrage de l’un des jeunes réalisateurs les plus prometteurs en République tchèque – bien que d’origine slovène – Olmo Omerzu. Après de nombreuses sélections dans des festivals internationaux : San Sebastian Film Festival, Tokyo International Film Festival, Les Arcs Film Festival et Cannes Ecrans Junior en 2018, le film est sorti en salle le 7 novembre en France.

Ce jeune talent de la réalisation s’est fait remarquer dès son film de fin d’études, A Night Too Young et son troisième long-métrage Winter Flies (prix de mise en scène à Karlovy Vary), lequel représentera la République tchèque pour la catégorie du film étranger aux Oscars cette année.

Dans Family Film, Olmo Omerzu dépeint avec talent les relations familiales dans une situation de crise, en oscillant entre la comédie noire et le drame familial. Un couple décide de partir en mer, avec le chien de la famille. Ils laissent leurs deux enfants, adolescents, seuls à la maison. Alors que les jeunes gens profitent de cette nouvelle liberté, le bateau des parents disparaît. Les enfants doivent alors soudainement devenir responsables d’eux-mêmes. Le chien, bloqué sur une île déserte est leur seul espoir.

Le film a été coproduit par cinq pays : Endorfilm (République tchèque) en coproduction avec 42Film (Allemagne), Arsmedia (Slovénie), Rouge International (France), Punkchart Films (Slovaquie). Nous avons posé quelques questions à Elsa de Balby responsable marketing Rouge Distribution.

Pourquoi avez-vous choisi de distribuer Family Film ? Qu’est-ce qui vous a décidé à le faire ?

Rouge Distribution est née il y a un peu plus d’un an de l’envie des trois associés : Julie Gayet, Nadia Turincev et Antoun Sehnaoui de Rouge International. Le projet était de pouvoir accompagner les films et les talents au-delà de la production et jusqu’à leur sortie en salle. La distribution de Family Film s’inscrit donc totalement dans cette ligne. Rouge International a coproduit puis accompagné le film dans de nombreux festivals et aujourd’hui nous continuons ce travail pour qu’il puisse être montré à un plus large public en France.

Julie Gayet et Nadia Turincev ont découvert le talent d’Olmo Omerzu avec son film de fin d’étude A Night Too Young projeté au festival de Vologda pour lequel Julie Gayet était membre du jury. Elles ont voulu soutenir le talent de ce jeune réalisateur, et après avoir rencontré son producteur Jiří Konecný (Endorfilm), elles se sont investies en tant que coproducteurs sur le projet de Family Film.

Rouge Distribution poursuit donc ce travail avec toujours avec cette même envie de suivre au mieux ces talents et de les faire découvrir au public français.

Avez-vous distribué d’autres films hongrois, polonais, tchèque ou slovaque ? Comment cela s’est-il passé ?

Family Film est le premier film d’Europe de l’Est que nous sommes amenés à distribuer et nous sommes particulièrement attentifs à ce cinéma et à ces nouveaux auteurs. Nous suivons aussi de près la carrière d’Olmo Omerzu et sommes très heureuses qu’il puisse représenter la République tchèque aux Oscars avec son prochain long-métrage Winter Flies.

Quelle est la perspective, selon vous, pour les films originaires de ces pays d’être distribués et surtout vus par les spectateurs français ? Avez-vous prévu des stratégies de promotion particulières pour toucher un public plus large avec ce film ?

Il est très difficile de définir une stratégie de promotion particulière seulement sur la nationalité d’un film, chaque film est une proposition, un regard différent et nous essayons avant tout de trouver le meilleur moyen de le défendre en touchant un plus large public.

Les festivals comme celui de Czech-In pendant lequel le film a été présenté font un important travail pour permettre au public de découvrir toute la vitalité et la diversité de ce cinéma et de ces auteurs. Et nous sommes heureux, que le film puisse a pu être présenté en province, à Dijon pour la reprise du festival Czech-In.

Pour la sortie nationale, le réalisateur Olmo Omerzu sera à Paris le 7 novembre, pour une rencontre- débat au Cinéma les 3 Luxembourg. Nous prévoyons aussi une projection spéciale avec Kino Visegrad en décembre prochain.

https://courrierdeuropecentrale.fr/evenement/projection-de-family-film/

Markéta Hodouskova