E-Bridges : un festival de cinéma bruxellois accessible en ligne

Pour cette édition 2021 de East of West Film Days, Bozar met gratuitement en ligne des films d’Ukraine, de Géorgie, d’Azerbaïdjan, d’Arménie, du Bélarus et de Moldavie.

À quelque chose, malheur est bon : en raison du contexte sanitaire, pour son édition 2021, le Festival BRIDGES. East of West Film Days, organisé par Bozar, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, se déroule en ligne sur la plateforme AT Klub du 14 au 27 mai. Bozar met donc en ligne gratuitement cinq films, accessibles partout en Europe.

Comme chaque année, le festival valorise les œuvres cinématographiques de pays de l’espace post-soviétique, aujourd’hui membres du Partenariat oriental dans la politique de voisinage de l’Union européenne. Ce festival est donc une occasion rare de découvrir des metteurs en scène et les cinémas de pays tels que l’Ukraine, la Géorgie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la République de Moldavie ou le Belarus. Dans la sélection de films proposés, on relèvera notamment la présence de trois films ukrainiens.

Cette édition permettra donc aux spectateurs de découvrir une co-production française, ukrainienne, géorgienne et arménienne de 2013, Paradzhanov, revenant sur la vie du réalisateur Sergeï Paradjanov un anticonformiste arménien en conflit avec le système soviétique, qui fut condamné à quatre années de travaux forcés. La programmation comprend également le film de Yaroslav Lodygin, The Wild Fiields, qui met en scène un homme retournant dans sa ville natale du Donbass pour découvrir que son frère aîné a disparu. Il se bat donc pour pour sauver l’entreprise familiale, une ancienne station-service. Le film ukrainien, The Gateway, de Volodymyr Tykhyy, est quant à lui consacré au destin d’une famille de la zone d’exclusion de Tchernobyl.

Cette édition de Bridges. East of West Film Days est intégralement en ligne et accessible depuis la plateforme de visionnement en ligne AT Klub. ​​​​​​​Cette plateforme est accessible depuis tous les pays européens du 14 au 27 mai.


Gwendal Piégais

Doctorant en histoire

Université de Bretagne occidentale, spécialisé en histoire militaire, Première Guerre mondiale, Europe Centrale, Russie impériale et soviétique