Des manifestants démontent le site du mémorial controversé

Photo : origo.hu
Photo : origo.hu

Suivant la victoire du Fidesz aux élections législatives dimanche dernier, les autorités locales ont, sans surprise, ordonné la reprise des travaux sur la Szabadság Tér  du très controversé mémorial dédié aux victimes de l’occupation allemande.

Ce mardi, des manifestants s’étaient déjà attaqué, sans violence, aux échafaudages, montés hâtivement à la suite des élections, en vue d’empêcher l’édification d’un mémorial qui « victimise » selon eux le rôle de la Hongrie de Miklos Horthy durant l’Holocauste.

Quelques heures plus tard, mercredi, les manifestants ont repris leurs protestations, démontant – une énième fois – les échafaudages. Plusieurs représentants de la gauche – de la DK (Demokratikus Koalíció) et du MSZP – étaient présents pour dénoncer le caractère « malsain et inapproprié »  du mémorial.

Un député du Fidesz, M. Bence Rétvári a prié « l’extrême-gauche » (Sic!), selon les propos rapportés par le quotidien hvg.hu, de « cesser les agressions de rues » et d’omettre de « propager la haine ». M. Rétvári a par ailleurs ajouté que le Gouvernement espérait pouvoir régler la question d’une « manière calme, pacifique ».

Articles liés :