Boxe : la « der » d’Erdei

Le champion de boxe hongrois Zsolt Erdei a décidé de mettre un terme à sa carrière à Kecskemét après avoir remporté le titre de champion d’Europe des lourd-légers contre le géorgien Shalva Jomardashvili.

Photo : origo.hu
Photo : origo.hu

Surnommé « madár », Zsolt Erdei est devenu une star dans son pays en décrochant une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000. En tant que professionnel, il a enchaîné les succès, en devenant champion du monde des mi-lourds WBO en 2004 – un titre qu’il a conservé pendant 5 années –  et en remportant la ceinture WBC des lourd-légers en 2009.

Sur l’ensemble de sa carrière professionnelle, Zsolt Erdei a disputé 35 combats et n’a essuyé qu’une seule défaite – très controversée – contre le Russe Denis Grachev, en mars dernier en demi-finale du tournoi de Monte Carlo. La presse sportive hongroise, furieuse contre la décision des juges, n’a jamais vraiment digéré l’unique revers de « madár ». En témoigne le titre très évocateur du Nemzeti Sport au lendemain du combat : « Grachov et les juges ont volé l’invincibilité d’Erdei ».

Nicolas Gidaszewski