« Les Hongrois sont un peu des maquisards du quotidien »

Le Courrier d’Europe centrale est allé à la rencontre de János Lackfi, génial écrivain hongrois de 47 ans, qui a traduit une myriade d’œuvres du français au hongrois et qui a surtout écrit des dizaines de bouquins pour petits et grands, dont le fameux et très caustique Homo Hungaricus. Nous avons parlé de la littérature au pays de Kosztolányi et Örkény, des Hongrois, jeunes surtout, et aussi un tout petit peu de politique . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard