Viktor Orbán choisit la droitisation pour contrer le Jobbik

Immigration zéro et peine de mort : le parti conservateur Fidesz, en grande difficulté, s’approprie les thèmes de l’extrême droite hongroise . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard