Une infirmière slovaque : « J’ai été surprise que dans certains hôpitaux ils aient dû sortir des masques datant de la guerre froide »

Une incertitude omniprésente, des familles dans le besoin, la lenteur de la mise en place des processus d’aide, une économie de matériel et des infirmières qui manquent. Bien que la Slovaquie ne compte pas plus de 1 413 cas de personnes infectées par le coronavirus, la pandémie a mis en évidence des problèmes auxquels les professionnels de santé sont confrontés depuis des années.

Viera Sjirártová s’est occupée jusqu’à présent d’une quinzaine de patients atteints par le virus, qui sévit dans le monde depuis plus de quatre mois . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Vera Cosculluela