Un metteur en scène hongrois pointé du doigt pour harcèlement sexuel

Les contrecoups de l'affaire Harvey Weinstein aux Etats-Unis se font encore sentir en Hongrie, où plusieurs personnalités du monde de la culture ont été accusées de comportement sexuel délictueux.

A la fin du mois de novembre, le théâtre Katona József à Budapest avait annoncé avoir mis fin aux fonctions d'un homme accusé d'avoir « outrepassé les limites morales avec des membres du personnel du théâtre », sans le désigner . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée