Un jeune député libéral au cœur du premier scandale #MeToo en Tchéquie

Face aux témoignages accablants rapportés dans les médias mardi, faisant état de violence et de harcèlement sexuel, le jeune député libéral Dominik Feri a tout de suite remis sa démission et annoncé son retrait de la campagne électorale pour les législatives d'octobre. Pour la Tchéquie, il s'agit du premier scandale d'ampleur depuis le lancement du mouvement féministe #MeToo . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

André Kapsas