En Tchéquie, Steve Bannon peine à rallier le camp antimigration à son « Mouvement »

En pleine tournée européenne, le gourou de "l'alt-right" américaine Steve Bannon est passé par Prague ce dimanche. L'ancienne éminence grise du président états-unien Donald Trump comptait recruter le président Miloš Zeman pour son projet d'unir les forces nationalistes et identitaires en Europe.
La visite ce dimanche de Steve Bannon au président tchèque Miloš Zeman n'a pas produit les résultats escomptés. La figure de l'extrême-droite nord-américaine, ancien conseiller de Donald Trump, s'est heurtée de plein fouet au dirigeant pragois sur la question des menaces de guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Miloš Zeman étant l'un des principaux avocats du régime de Pékin en Europe centrale . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

André Kapsas