Tchéquie : les mensonges des autorités pour justifier leur rejet des réfugiés roms d’Ukraine

Les autorités tchèques ont expliqué pendant plusieurs semaines que les réfugiés roms d'Ukraine ne pouvaient pas bénéficier du même traitement que les autres, au motif qu'ils détiennent la citoyenneté hongroise. C'est faux, a finalement concédé la police . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard

Rédacteur en chef du Courrier d'Europe centrale

Journaliste, correspondant basé à Budapest pour plusieurs journaux francophones (La Libre Belgique, Ouest France, Mediapart).