Roumanie : des villageois sicules qui ne veulent pas de boulangers « asiatiques »

Dans des campagnes roumaines qui se vident, recruter de la main-d’œuvre locale devient en effet de plus en plus difficile et une boulangerie industrielle de Transylvanie a embauché deux ouvriers sri-lankais. Mais les villageois se mobilisent contre l’arrivée de ces « Asiatiques », une histoire qui fait le buzz dans tout le pays . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Nicolas Trifon

Linguiste, membre de la rédaction de la revue "Au sud de l'Est" et du "Courrier des Balkans". Auteur de plusieurs ouvrages, dont "Les Aroumains : un peuple qui s'en va" (Éditions Non lieu, 2013) et "La République de Moldavie : Un État en quête de nation" (Éditions Non Lieu, 2010).