Popularité des partis : la crise des migrants ne fait pas bouger les lignes

D’après un sondage de l’institut Századvég réalisé début septembre, la coalition gouvernementale chrétienne-conservatrice conserve le soutien d’une majorité relative de l’opinion publique, et le Jobbik stagne. 

Malgré sa gestion contestée de la crise des migrants, le Gouvernement Fidesz-KDNP conserve la confiance des Hongrois. 31% des personnes interrogés déclarent supporter le parti au pouvoir (un point de plus qu’au mois de juin). Une très large majorité de l’échantillon (71%) souhaite également voir le Fidesz achever son quadriennat, en 2018.

La popularité du Jobbik, sur une ligne dure sur la question des réfugiés en transit en Hongrie, ne semble pas évoluer de manière significative, passant de 16 à 15%.

Pour les partis d’opposition, peu d’évolution notable : les socialistes du MSZP sont crédités de 8%, la coalition démocratique (DK) de 6%, et les écologistes du LMP de 5%.