Nikola Gruevski, le « réfugié VIP » de Viktor Orbán

L'arrivée à Budapest de l'ancien premier ministre macédonien en cavale n'en finit pas de défrayer la chronique. La presse hongroise ironise sur le traitement de faveur accordé par le gouvernement Orbán au "réfugié" Nikola Gruevski.
Il n'est pas illégal de se rendre en Hongrie sans document d'identité en sa possession, tout en étant recherché par la police dans son pays d'origine. C'est en substance ce qu'a répondu Gergely Gulyás ce matin en conférence de presse au sujet de l'arrivée cette semaine à Budapest de l'ancien premier ministre macédonien Nikola Gruevski, objet d'un mandat d'arrêt dans son pays . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi