Le Fidesz a-t-il encore sa place au Parti Populaire Européen ?

La démission de Viktor Orban du PPE serait "dans la logique des choses", en raison de son opposition à la nomination à la présidence de la Commission européenne de Jean-Claude Juncker ainsi qu'en raison en raison de sa "défense de conceptions anti-européennes et nationalistes . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée