Le drapeau sicule, instrument des jeux de pouvoirs

Depuis deux semaines, les Sicules font couler de l'encre dans la presse roumaine et hongroise. La « crise du drapeau » a focalisé l'attention des élites politiques et diplomatiques des deux pays. Une bonne occasion pour Budapest et Bucarest de faire diversion chacun à leur manière . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée